Le cas du tricot

Il y a fort fort longtemps, j’avais dû faire un essai au tricot. C’est-à-dire une pauvre écharpe et une ébauche de pull. Tous deux non-portable, ça va de soi.

Depuis, le tricot ne m’a jamais tenté. Même sur Thread and Needles, je ne me suis jamais aventuré dans la galerie « tricot ». Même lorsque Sandra a posté son dernier Podcast dédié au tricot la semaine dernière, je l’ai totalement boudé, ne jurant que par la couture.

Et puis je ne sais pas ce qu’il s’est passé, bam, une envie soudaine de m’y mettre… Enfin en réalité, j’ai bien augmenté mon temps de parcours pour aller et rentrer du boulot. Et tout ce temps passé dans le train sans rien faire de spécial (enfin si, des fois quand même je lis, je ne dis pas que je reste assise bêtement à regarder mes voisins de transport en commun d’un œil morne, ce serait flippant pour eux.. Bref, je m’égare) donc ce temps passé dans le train m’a paru parfait pour tricoter. Ça et aussi la superbe réalisation de Hector et Célestine du pull Port-Blanc.

De fil en aiguille (sans mauvais jeu de mots), je me suis retrouvée sur le blog de la Droguerie, qui propose ce magnifique patron de pull-marin. Et mes pieds m’ont menés dès le lendemain au magasin acheter le patron, de la laine et des aiguilles (oui, je n’étais pas du tout équipée).

Le lendemain matin, me voilà dans le train toute joyeuse à sortir ma laine et mes aiguilles, mais ma joie est vite retombée lorsque je me suis rendue compte que je ne savais même pas monter la première ligne de mailles, que je ne savais pas comment alterner 2 pelottes de laines de couleur différentes, et encore moins ce qu’était une augmentation…..

Bref, quelques tutos youtube plus tard et beaucoup de concentration (et l’aide de ma mère pour la première ligne à monter), voilà où en est mon ouvrage :

Tricot

J’ai très très hâte de le finir pour vous le montrer porté (mais c’est pas pour tout de suite, puisque héhé, je n’ai monté que 15 cm du dos… Il reste encore le haut du dos, le devant et les manches et le col et l’assemblage de tout ça et du visionnage de tutos pour savori faire les diminutions).

A bientôt donc !!

Gros bécots.

Publicités

8 réflexions sur “Le cas du tricot

    • Merci ! J’ai commencé à monter quelques rangs mais jai dû tout défaire, je me suis plus appliquée pour la seconde fois !
      J’ai adoré le modèle donc j’espère que le résultat sera à la hauteur du temps passé derrière mes aiguilles ! ^^

  1. Comme je te comprends!
    Moi aussi je rêve de savoir tricoter. En attendant de retrouver le courage de m’y re-mettre (j’ai déjà 2 tentatives fiasco à mon actif), je me suis mis au crochet et je m’éclate. J’ai déjà un snood et un bonnet de faits, et je ne compte pas m’arrêter là. Ce que j’aime le +, c’est la portabilité de ce genre de projet.
    Bref, j’ai hâte de voir ton joli pull marinière. Et peut-être que je me lancerai après toi ;)

  2. Pingback: Jasper Sweat 2 | Gros Bécots

  3. Pingback: Une marinière qui ne prendra pas l’air… | Gros Bécots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s