Makerist : cours de surjeteuse

Hello !

Aujourd’hui je vous parle technique de couture et apprentissage.

Je ne suis pas hyper bien équipée : une machine à coudre (qui fait bien son job, alors que je la maltraite parfois avec beaucoup d’épaisseurs de tissus par exemple) et… c’est tout. Je n’ai (pour l’instant) pas d’atelier où me poser, et je n’ai pas de surjeteuse. J’ai bien envie d’en avoir une, car je trouve très utile de pouvoir avoir de jolies finitions à l’intérieur des vêtements, ou de me lancer dans la couture du jersey. Mais voilà, la surjeteuse me semble être une prise de tête pour enfiler les fils et coudre….

Mais depuis que j’ai visionné le cours en ligne de Makerist sur la surjeteuse, j’ai l’impression d’avoir dompté la bête avant même d’en avoir une entre les mains !

Capture d’écran 2016-02-29 à 12.02.36

Makerist est un site à la base allemand, qui est adapté aujourd’hui en français, autour du DIY en tricot, crochet et couture. Leur sloggan est « progressez avec nous » et dans cette optique, le site propose des cours en ligne. Il n’y en a qu’un seul à ce jour : « la séduisante surjeteuse » qui dure 2 heures. Je vous invite à regarder le trailer ICI, qui dure environ 1 minute.

Je vous l’accorde, 2 heures devant un ordi à regarder parler quelqu’un, c’est pas ce qui fait rêver, surtout qu’on a pas forcément le temps entre le boulot, les enfants et les projets couture en cours que l’on veut terminer. Mais chose très pratique : le cours est séparé en 4 parties, que l’on peut regarder séparément, et gérer donc son temps comme l’on veut.

Capture d’écran 2016-02-29 à 09.47.32

Notre professeur est allemande mais la vidéo est traduite en français. Les images sont très lumineuses, la « prof » prend son temps, explique tout ce qu’elle fait et les images s’attardent sur ses gestes, en très gros plan (notamment lors de l’enfilage des fils). Tout est bien détaillé, je n’ai pas eu à revenir en arrière parce que je n’avais pas compris ou que les explications allaient trop vite.

On y apprend, dans les deux premières parties, à enfiler les fils, comprendre le fonctionnement de la surjeteuse, comment régler la tension des fils, comment régler les problèmes qui peuvent survenir, etc. Bref : le côté technique. Et c’est très utile lorsqu’on est toute débutante en surjet, comme c’est mon cas !

Capture d’écran 2016-02-29 à 10.29.14

Utilisation de 4 fils de couleur différentes pour bien visualiser les boucles et ici pouvoir régler la tentions de chaque fil.

Afin de bien comprendre comment utiliser cette machine, les deux dernières parties sont consacrées à des réalisations concrètes : un débardeur en jersey (comment réaliser les emmanchures, le col et la pose d’un biais sur du jersey, comment bien finir un surjet pour qu’il se s’effiloche pas), et enfin comment réaliser un ourlet roulotté sur un foulard. Là encore, les explications sont claires et bien illustrées. Ces deux modules de « pratique » complètent bien le côté « technique » des 2 premiers.

 

En résumé, ce cours m’a appris comment utiliser une surjeteuse au mieux, et surtout de comprendre son fonctionnement, et désormais cela ne me semble pas si compliqué. J’ai donc encore plus envie d’en avoir une !!

Si vous souhaitez également apprendre à utiliser et comprendre votre machine, Makerist vous offre 30% de remise sur le cours de surjeteuse, avec le code : MakeristSurjeteuse, valable du 2 au 11 mars.

Foncez !

Des bécots !

Publicités

Une réflexion sur “Makerist : cours de surjeteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s